Pourquoi Desperate Housewives est devenue l'ombre d'elle-même ? (Partie 2)

Publié le par Adrien

Les Desperate Housewives arrivent bientôt pour une Sixième Saison. L'occasion pour nous de faire un bilan des cinq saisons écoulées.
Pour (re)découvrir les critiques de la Saison 4, c'est par ici. Pour lire les critiques de la Saison 5, je vous propose les liens sur les différents blogs de critique de mes collègues :
Des News En Série - La Vie En Série - Serial Reviews - Critik En Séries - Critik Live


Si les critiques sont souvent très mauvaises pour la saison 5, d'autres la jugent cependant mieux, je pense notamment à une critique récemment lue dans Télérama. Ce qui est sûr, c'est que la série n'a plus la fraîcheur et l'audace de sa première saison, voir même des saisons qui ont suivies. Les rebondissements deviennent de plus rocambolesques, les intrigues tirées par les cheveux et les wives sont de moins en moins sympathiques. Mais les wives ont aussi su nous offrir de très grands moments, et parfois, au détour d'une intrigue, même en cinquième saison, on peut encore crier au génie.

Rappelons-nous donc d'abord les bons points que comptent la série :

- Le casting, quoi qu'on en dise, est globalement à la hauteur. Marcia Cross et Felecity Huffman sont par exemples deux très grandes actrices qui ont été talentueuses dès le début du show. Si leurs personnages se sont parfois embourbés, leurs visages liftés, elles restent quand même des actrices qui parviennent toujours, même avec des intrigues pourris, à nous décrocher un sourire ou une émotion.
Je saluerai aussi Eva Longoria, qui a bien progressé, quitte à devenir en cinquième saison, pour moi l'une des plus talentueuses. Dana Delanay n'a jamais été mauvaise, Nicolette Sheridan était parfaite en garce dévergondée, et Teri Hatcher a toujours fait ce qu'elle a pu. Et avec la Susan gaffeuse, celle qu'on préfère, elle est toujours plus talentueuse qu'avec la fâde Susan romantique.
- Les personnages, bien sûr. Bree était tout bonnement excellente aux débuts, complètement névrosée, une ménagère parfaite qu'on était obligée d'adorer, Gabrielle et Eddie sont le genre de garce qu'on apprécie toujours, Susan apporte une fraîcheur nécéssaire, et Lynette, ma préférée malgré deux dernières saisons très limites, la plus réaliste, la plus proche des réalités, et la plus forte : celle qui m'émeut le plus personnellement.
- De l'humour, beaucoup d'humour, et souvent du bon humour. Qui n'a pas rit devant les situations dans lesquelles se retrouvent les Wives ? Elles sont souvent, euh, parfois hilarantes. En saison 1, je me rapelle encore d'une Gabrielle déplaçant les toilettes du chantier et d'une Susan se retrouvant nue en plein Wisteria Lane. Qui n'a pas rit encore au début de la troisième saison lorsque Bree s'exclame qu'elle est républicaine face à un Orson bien parti pour passer la nuit au lit.
- De très bons dialogues.
La série peut toujours s'entourer d'une bonne équipe capable d'écrire de bons dialogues. Les perles se retrouvent ici ou là dans la bouche des Housewives. Rappelez-vous, Bree balaçait à Rex qu'il pleure après l'éjaculation dans les premiers épisodes. En saison 5, les perles ont plus souvent été dans la bouche d'Eddie ou de Gabrielle. L'une balaçant des petites piques bien senties, l'autre se foutant de la gueule de sa petite fille, Juanita.
- Un ton encore noir et satirique. La série a souvent abordé des thèmes intéréssants qu'elle a tourné en dérision. La vie en banlieue d'abord, souvent caricaturée de façon intelligente en saison 1, et l'ennui profond dans lequel étaient plongés les ménagères. La série a aussi su aborder par la suite l'alcoolisme de Bree, l'adoption au travers Gabrielle et d'autres thèmes qu'elle a traité intelligemment.
- De grands moments et des épisodes inoubliables. Ces moments sont nombreux, je pense bien sûr à toutes les gaffes des Housewives qui nous ont fait rire mais aussi aux terribles scènes qui ont pu nous émouvoir. Lynette s'effondrant en saison 1, ses amies venant la réconforter ; Susan perdant son mariage en robe de mariée ; Gabrielle étant obliger d'abandonner son bébé ; Bree laissant Andrew sur le bord de la route ; le magistral "Bang", avec Lynette remontée contre Carolyn, Gabrielle se rendant compte que ce qui la séparait de Carolyn était mince et Bree tourmentée de regrets ; Lynette révélant son cancer ; le fabuleux "Something Coming" et ses dernières minutes. Même dans la saison 5, on pourrait rapeller les scènes du 100ème épisode, ou encore celles de l'épisode en hommage à Eddie, notamment celles de Lynette et de Mrs McCluskey.


Mais la série compte aussi beaucoup de points noirs à son actif. Le pire est certainement que les bons points deviennent peu à peu des points beaucoup moins flatteurs.

- Le premier point qui me vient à l'esprit est le manque d'évolution des personnages au cours des 5 saisons que nous a présenté Marc Cherry. Ce manque d'évolution a tellement bloqué les wives qu'elles sont devenues froides, autaines, et antipathiques. L'exemple pour moi le plus frappant est celui de Bree. On est passé d'une des meilleurs personnages de la décénnie en saison 1 à une wive effacée, complètement froide dont les actions d'un autre âge n'étonnent plus personne. Susan est énervante à souhaite, Gabrielle, si elle fait toujours sourire, a eu beaucoup de mal à évoluer et est restée coincée dans ses travers, Lynette a perdu toute sa sympathie et sa fraîcheur.
- Le manque d'évolution et le ronronnement des intrigues. Prenez le bond de 5 ans : A quoi aura -t-il servi ? Pas grand chose. Les wives sont restées les mêmes. Pire, on a mis parfois une longue saison à les retrouver telles qu'elle. En 5 saisons, on a eu les mêmes intrigues pour chaque wive. L'intrigue "grocesse" a été abordé pour Lynette, Gabrielle, Danielle, Bree, Susan, Gabrielle encore avec ses deux gosses, et Lynette encore. Comme un air de déjà vu ? Oui, c'est bien ça. Passons à l'intrigue "boulot". On a eu le droit à Tom au travail surchargé, Carlos au travail surchargé, réedite en saison 5 pour ce dernier. Mais on aussi eu le droit à Lynette au travail, Tom et Lynette au travail (légère variante en fin de saison 5), Gabrielle qui tente de travailler, sans jamais vraiment y parvenir, Susan qui tente de s'installer dans un poste honorable dans une école... Et je ne parle même pas des intrigues amoureuses, qui tournent continuellement en rond. On ne compte plus les ruptures de Susan et Mike, les crises du couple Scavo, et les divorces du couple Solis. Seule Bree semblait avoir échappé à ce phénomène jusqu'à la saison 4. Heureusement, les scénaristes l'ont compris, et ont rectifié le tir, il fallait que le couple Orson / Bree ait une crise, qu'Orson quitte la maison, qu'il revienne, qu'il reparte en prison, qu'il revienne méchant tout plein, que finalement il redevienne gentil, mais qu'en fait il soit kleptomane. Pour la saison 6, grande innovation, les scénaristes pousseront Bree vers l'adultère, Orson quittera Bree, et on aura le droit à l'intrigue inverse avec une Bree voulant récupérer Orson plutôt qu'Orson voulant récupérer Bree. Qui parit avec moi qu'Orson et Bree se retrouveront dans le season final ? A moins que Kyle McClagan souhaite mettre les voiles avant, ce que je lui conseille vivement. Nicolette a ouvert la voie, certains feraient bien de s'en inspirer (Felecity, il y a tellement mieux pour toi ailleurs).
- La très désagréable et sirupeuse voix-off de Mary-Alice qui empoisonne les débuts d'épisode et les fins d'épisode. Si la méthode était innovante à l'origine, on se rend rapidemment compte que la voix de Mary-Alice pointe en fait tous les défauts de la série, le ronronnement des intrigues est pointé, l'absurdité est montrée du doigt. Mais tout ça n'est (même) pas du second degré.
- Le ton bien trop moralisateur que s'est donné la série. S'il y a bien quelque chose qui me chagrine, c'est le côté prude et moralisateur que possède la série. En 5 saisons, si on a connu un paquet de grocesse, il n'a jamais été question d'avortement. On est sur ABC, il ne faudrait surtout pas mettre dans la tête de la téléspectatrice que cette pratique n'est pas l'oeuvre du diable. On remarquera aussi la punition automatique des wives si leurs intrigues déraillent. Lynette manque de tromper Tom ? Lynette aura un cancer. Eddie est très très vilaine ? Il n'y aura plus d'Eddie. Par contre cacher la grocesse de Danielle et faire croire que le fils de notre fille est notre fils (vous me suivez), ça oui, vous pouvez, l'image est en jeu.
- Les intrigues complètement ridicules et infondées. Vous voyez une balle de base-ball, paf un épisode dessus pour Gabrielle, rien que ça ; un lifting pour Tom (award de l'intrigue la plus ridicule en cinq ans, et pourtant il y avait du lourd) ? Paf on en fait un épisode chez les Scavo, idem pour les nouvelles voitures, pour une crise piqué par MJ, non ce n'est pas bien, pour un collier offert par Mike à Katherine, un fax qui ne fonctionne pas, un abruti kleptomane, pour une baffe mise à Kayla par Lynette, pour un chien adopté chez les Scavo, une nonne aussi et j'en passe. Au moins ce qui est bien avec Desperate Housewives, c'est qu'en écrivant un bilan, les mots "nonne", "balle de base-ball", "lifting", "fax", "abruti kleptoman", "collier" et "chien" se retrouvent dans la même phrase. Je vous mets au défi de constituer une autre phrase avec tous ces mots, ça donnerait quoi au juste ? (Jouez-y, c'est amusant, je vous assure).

Le chien de l'abruti kleptoman qui couche avec la nonne s'amuse avec la balle de base-ball pendant que son maître écrit un fax pour se faire un lifting.

- Les retournements de situation abrutissants. On ne veut plus de Nora, allons au supermarché. On ne veut plus de Viktor et d'Ida, faites péter le budget pour un épisode évènement. Une nouvelle fois, vous ne voyez pas le rapport. Mais Nora peut très bien se faire tuer dans un supermarché lors d'une prise d'otage ! Et Viktor pourrait très bien se faire tuer par une cloture lors d'une tornade ! Sylvia pourrait quand à elle se faire aspirer par la tornade, comme ça. J'imagine bien les réunions entre scénaristes qui discutent de ce genre de retournements, soit ils étaient pressé de rentrer chez eux (oui, je pense qu'être scénariste pour Desperate Housewives doit filer les chocotes, imaginez plutôt ce que votre femme pourrait faire au jardinier en votre absence ! Et votre mari pourrait très bien coucher avec sa secrétaire ou avoir des penchants sado-maso. Si vous n'y avez jamais pensé, attention !), soit Mary-Louise Parker se fout d'eux chaque dimanche en leur livrant une caisse de beuh, soit leur situation est réellement désespéree.

Bilan : Si la série compte beaucoup de bons points, elle s'enfonce dans ses défauts et commet toujours de très nombreuses erreurs. Si elle était de très bonne facture au début, les scénaristes ont eu du mal à relancer la machine et ont du recycler leurs maigres intrigues. A ce propos, la seule solution valable aux défauts de la série est bien là, tout ça, ce n'est qu'une histoire de poids. Suivez-bien l'évolution des intrigues, vous verrez que les actrices suivent le même chemin. Si la storyline de Susan est de moins en moins consistance, Teri Hatcher est de nouveau proche de l'anorexie, Misha Barton attitude oblige ; et si les scénaristes ont tenté de mettre un peu plus de consistance dans les intrigues de Gabrielle, Eva Longoria a été obligé de grossir. Manque de bol, le regain soudain d'intérêt autour de Gaby était de courte durée : Eva Longoria retrouvera sa taille d'antant en fin de saison, et Gabrielle son ennui habituel...

Publié dans Desperate Housewives

Commenter cet article

omni tech support guides 31/12/2014 10:08

I am excited to see the Sixth Season of the series desperate housewives. I have watched the last season and it was awesome. I hope there will be no changes in characters. I will try to watch the trailer of latest season.

voltaire-est-un-deglingue.over-blog.com 27/07/2010 22:53



C'est un très bon article que j'ai lu jusqu'au bout (si, si) et je peux dire que je suis d'accord sur la majorité des points. DH n'est désespérant plus aussi cynique/ironique qu'à ses débuts ...
Pour moi, les plus grosses erreurs sont : la mort d'Edie & le bond dans le temps.



anonyme 27/01/2010 15:36


tt ce que tu dis est complétement faux. je suis pas d'accord avec toi . j'adore cette série meme si les intrigues reviennent de temps en temps. cette série est super!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Rozéfré 12/01/2010 23:44


Bonne continuation


La Nath 30/10/2009 23:51


Je regarde pas cette série mais ta critique me semble cohérente dans l'évolution des personnages. On pourrait dire la même chose d'autres séries.
Mais bon, corrige un peu les fÔtes avant de poster :)